Volume 1

by Les Thèmes

supported by
Oggy
Oggy thumbnail
Oggy "Quel est ce malaise que je ne peux nommer?" Favorite track: Le Poison.
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

    Téléchargez le premier volume des Thèmes gratuitement, ou pour le montant que vous désirez.

      name your price

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Achetez la version physique des Thèmes vol.1 pour cinq beaux dollars et on vous l'envoie par la poste vite, vite.

    Includes unlimited streaming of Volume 1 via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      $5 CAD or more 

     

1.
03:47
2.
03:57
3.
03:50
4.
02:46
5.
02:42
6.
02:42
7.

about

« Je suis ici en voyage d’affaires, pourriez-vous m’indiquer le chemin ? Je cherche à prendre le train »

C’est avec ces mots que s’entame Les Thèmes Vol.1, nouvel essai difficilement qualifiable à paraitre chez les Disques du Sidatique Optimiste. En se fiant à cette entrée en matière singulière, aiguillonnant la curiosité, l’auditeur peut s’attendre à un voyage sonique qui l’amènera vers diverses contrées, transporté par le lyrisme exotique et les nappes de synthétiseurs. Il aura tout faux. En réalité, son périple musical n’affichera aucune direction claire, aucun fil conducteur. Des univers qui s’enchainent, totalement distincts les uns des autres, au rythme des courtes chansons qui défilent; voici ce que propose Les Thèmes.

Enregistré en une période de dix jours au mois de janvier 2013 par Etienne Hamel et Antoine La Mothe, deux membres fondateurs du défunt groupe les Nitrates de Madame Mimieux, l’album est précisément résumé par son nom. On y traite de sujets clairs, définis, et les différents titres qui s’y trouvent n’aspirent qu’à cerner avec précision les propos qu’ils abordent. Créées dans une dynamique d’insécurité et d’improvisation, les pièces furent enregistrées au fil de leur composition sur une cassette huit pistes siégeant au cœur d’un curieux studio d’enregistrement portatif. Ici, les deux auteurs-compositeurs-interprètes semblent avoir comme objectif inconscient de défaire la musique de l’aspect lourd, calculé et réfléchi dont elle s’enrobe trop souvent. Revêtant un caractère épuré et mât, le premier volume des Thèmes propose une approche alternative à la façon habituelle d’aborder et d’évoluer au cours d’un processus créatif.

L’album paraît donc sous le timide étendard des Disques du Sidatique Optimiste. Ce label obscur, entité se mouvant au fil des projets et se définissant toujours un peu plus avec le temps, se caractérise aujourd’hui comme une entreprise visant à favoriser la création spontanée de maquettes éclectiques. Maison de disques évoluant en marge de toutes ses consœurs, autant par les méthodes de travail adoptées que par l’irrégularité et le caractère insaisissable des réalisations proposées, les DSO défendent bec et ongles le sérieux de leur démarche. Œuvrant dans le seul but de permettre aux artistes de mener à terme des projets dont personne ne veut, mais avec lesquels leurs cœurs vibrent en harmonie, gageons que cette niche de création saura rayonner avec une intensité croissante, au cours des projets à venir. Car, comme la mention « Vol.1 » le laisse entendre, nous n’en sommes encore qu’à la genèse du concept.

www.dsodisques.com
www.facebook.com/dsodisques

credits

released August 13, 2013

Idées, paroles et musique : Etienne Hamel & Antoine La Mothe
Mixage et matriçage : Etienne Hamel
Graphisme : Kim Besré
Enregistré en janvier 2013 à Eastman, avec du riz dans le ventre
© DSO 2013

tags

license

all rights reserved

about

Les Thèmes Eastman, Québec

contact / help

Contact Les Thèmes

Streaming and
Download help

Track Name: Le Voyage
Je suis ici en voyage d'affaires
Pourriez-vous m'indiquer le chemin ?
Je cherche à prendre le train
Celui qui ne passe pas sous terre

Ohohohohohohohoh
C'est une ville
Qui ressemble à une ville

Cent mille passants qui s'entrechoquent
Des voitures m'ont barré le chemin
Je repars vers l'autre terre
Je retourne pour retrouver les miens

Ohohohohohohohoh
C'est une ville
Qui ressemble à une ville
Track Name: La Chance
Mon étoile est la bonne et j'ai confiance en ce long chemin
Je sais que si je m'égare la chance m'en sortira demain
Combien de malheurs, qui m'auraient fait tomber
Mais quelque chose de bon est là pour m'attraper

Je suis tombé sur toi
Tu es tombée sur moi

J'ai appris à danser les deux pieds déjà du bon côté
Je ne me suis jamais, jamais je ne m'enfargerai
Quand la nuit je te cherche, quand pour un instant j'hésite
La lune m'ouvre la voie (m'ouvre la voie)

Non, le chagrin n'est pas pour moi

Je suis tombé sur toi
Tu es tombée sur moi
Track Name: Le Logement
Lacer mes bottes
Je sens la fatigue
Le temps est perdu
Mais je respire
Qui m'a sorti
De mon logis ?
Où ai-je vu
Le nom de ma rue ?
Track Name: Le Poison
J'ai quitté mon corps
Quand il m'a rattrapé
Je pense à ma mère
Et on change de décor

« Je serai ta terrible dernière fréquentation »

Oh, là !
Qui se cache
Dans le noir ?
Je suis prisonnier, mais
Peux vous voir !

Quel est ce malaise
Que je ne peux nommer ?
Un genre de cancer
Qui me fait vibrer

« Je me glisse dans ton corps et je te ferai du mal »

Oh, là !
Qui se cache
Dans le noir ?
Je suis prisonnier, mais
Peux vous voir !
Track Name: La Baignade
Sans trop savoir si j'en ai envie ou pas, je t'accompagne dehors
Nos pieds nus sur les cailloux acérés me fatiguent

Au fond de l'eau, je crois voir les choses étranges qui me hantent encore
Je peux plonger et presque les toucher, mais j'hésite
Puis arrive pour nager avec moi le monstre qui m'a tant effrayé

Je ne pense pas vouloir y retourner, aujourd'hui
Je me sens les doigts plissés sous le restant de l'eau du lac d'à côté
Track Name: La Lumiere
Revenue de Biélorussie
La troupe complète s'est perdue de vue
Toujours en arrière et jamais devant
BANG! BANG! BANG! Le feu, le feu, le vent !

Examiner la source du problème ou le nier
Je doute maintenant du chemin emprunté
La vie descend de haut en bas
Les images et les mots sont de plus en plus mâts

Ne verrons-nous plus jamais la lumière
Que comme des golems de chair ?

Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe !
Des pots en terre et des animaux en or
Je vais tout démolir !

Nous avons été plus nombreux déjà
Nous en avons perdu, mais nous savons qui nous sommes
La direction est floue, le message ne passe pas
Non! Non! Non! Le message ne passe pas !

Ne verrons-nous plus jamais la lumière
Que comme des golems de chair ?
Track Name: La Reincarnation
L'odeur laisse sa place à l'odeur
Le froid laisse sa place aux lumières
Quatre souris tristes, cheminant vers la clairière
S'éveillent hirondelles et s'éloignent au rythme de leurs coeurs

De leurs coeurs...

Ce n'est jamais fini
Je ne peux dire quand tout a commencé
Un souvenir lointain
Qui me blesse quand il refait surface
Pour ne pas mentir, ne dire que la vérité
Ce que j'ai aimé ne suffit plus à me garder éveillé

Une vie n'est pas assez
Je pousserai comme
Un printemps en hiver

Mon corps laisse sa place à mon corps
Comme un jour qui s'éveillerait plus beau
J'irai, bienheureux, rejoindre les animaux
Dont le souffle pur marquera le lieu de mon départ

Une vie n'est pas assez
Je pousserai comme
Un printemps en hiver